Dans la première partie de cet article, nous avons défini ce qu’est une procrastinatrice élégante, nous avons cerné clairement le problème, ses impacts et ses symptômes les plus flagrants. Mais avant de voir comment s’en sortir, allons-y d’une réflexion un peu plus poussée, histoire d’en avoir le cœur net!

Pourquoi changer?

Ça fait un moment que vous fonctionnez ainsi, à faire tout à la dernière minute et vous vous en tirez brillamment.

Vous en êtes même venue à vous convaincre que vous

  • « Fonctionnez mieux sous pression ».

Vous naviguez entre le déni et les mensonges blancs :

  •  « J’obtiens de bons résultats alors ça ne doit pas être si mal »
  •  « Ça m’arrive rarement »
  •  « Oui, je fais tout à la dernière minute mais je vis bien avec ça… ça ne me dérange pas ».

La vérité

La vérité, c’est que vous marchez sur un fil de fer, toujours à la limite de l’auto-sabotage. La vérité, c’est que vous vous empêchez d’accéder à votre plein potentiel et à votre zone d’excellence en « créant » ce perpétuel état de stress via la procrastination.

La vérité, c’est que vous n’êtes pas procrastinatrice… personne ne l’est!

La procrastination n’est pas un état d’être, c’est une façon de faire… ou de ne pas faire!!!  Vous n’êtes pas née procrastinatrice. Vous ne pouvez pas affirmer être procrastinatrice comme vous pouvez affirmer être une femme ou avoir les yeux bleus.

Vous pensez être une « procrastinatrice innée »? Que c’est dans votre nature? C’est possible. Et dans ce cas, vous ne vivez aucun impact négatif, aucun stress et vous êtes tout à fait à l’aise avec votre situation.

Ce n’est pas le cas, n’est-ce pas?

Comment s’en sortir?

La procrastination élégante a ça de sournois qu’elle est presque invisible aux yeux des autres; quand ce n’est pas même pour soi!!!

Alors, pour poser des actions concrètes et efficaces, je vous invite d’abord à répondre à ces questions par écrit :

(La plupart d’entre vous seront tentées de seulement les lire, auquel cas, cela restera une réflexion intéressante, sans plus. Si vous désirez un réel changement… écrivez!!!).

1. Quelle satisfaction retirez-vous de tout faire à la dernière minute?

Et avant de répondre : « Aucune! » Prenez quelques minutes pour bien y réfléchir, car si cela ne vous apportait absolument rien, il est peu probable que vous ayez persisté dans cette voie aussi longtemps.

  • Un « rush » d’adrénaline?
  • Une façon de vous prouver à vous-même à quel point vous êtes « hot »?
  • Une limite invisible qui vous permet de ne pas devenir aussi « bonne » que vous le pourriez?

2. Quelles seront les conséquences à moyen et long terme si vous persistez dans cette façon de faire? 

Regardez bien tous les aspects :

  • De quoi vous privez-vous?
  • Comment votre santé est affectée?
  • Vos relations avec vos proches?
  • Votre avenir professionnel?

3. Qu’êtes-vous en mesure de faire une fois débarrassé de la procrastination?

  •  Comment profitez-vous davantage de la vie?
  • Qu’est-ce qui est différent?
  • Quelle direction prend votre vie?
  • Comment vous sentez-vous?

Maintenant, ça y est! Vous êtes au clair avec le fait d’être une procrastinatrice… élégante ou pas!

À moins que vous n’ayez eu la confirmation du contraire!

À cette étape, vous vous dites : «  C’est bien beau tout ça mais qu’est-ce que je fais maintenant? »

C’est exactement ce que nous allons découvrir dans la troisième partie de cet article : 3 actions cruciales pour en finir avec la procrastination élégante!

Je suis toujours ravie de vous livre, laissez-moi vos commentaires ci-dessous.

Vous avez aimé cet article? Vous croyez qu’il peut être utile à quelqu’un? Merci de partager sur les réseaux sociaux.